et après ?

Notre monde a tellement évolué qu'il en est méconnaissable. Mais plus de 90% de ses changements n'ont pas 50 ans. Ça va tellement vite. Et cette 3ème révolution "industrielle" due au numérique a à peine 20 ans ! Nos propres enfants ne savent même pas ce qu'est un Minitel, et ne savent pas qui est Sacha Distel.

Alors pourquoi encore vivre avec des schémas datant de Napoléon ? Pourquoi donc vouloir refaire 1789, alors que nous avons déjà le pouvoir ?

Nous sommes aujourd'hui tous très éduqués, intelligents, informés. Et de plus, nous sommes maintenant connectés.

Sachant qu'il reste une population invisible très importante, faite de ceux qui ne manifestent jamais. Tout le monde n'est pas si évidemment extraverti, tout le monde ne peut pas si facilement se mobiliser.

Grace au mouvement "Gilets Jaunes" le débat national concernerait le pouvoir d'achat, la fiscalité , la transition écologique , la démocratie, l'organisation de l'état et des services publiques.

Mais qui veut encore rester dans cette "rat race*" ? Travailler 35 heures par semaine, 4 semaines pendant 11 mois est-ce raisonnable aujourd'hui ?

Pour si peu de salaire ?

Sachant encore que 30% de ce que nous produisons est gaspillé, et que ce gaspillage entraîne le réchauffement climatique ?

Sachant qu 85% des salariés détestent ce qu'ils font au quotidien.

Bien sûr qu'il faut tout changer, c'est le moment !

Il faut rester unis sur des demandes communes et précises.

Nous avons ici une vision de société plus intéressante, plus intelligente. Elle est à notre disposition et disponible.

Mais pour la rendre encore plus proche de votre point de vue, vous devez vous exprimer ici.

Et comme disent Les Beatles, "we can work it out", à savoir qu'ensemble nous gagnerons face au nouvel ordre mondial.

Rapidement !

Oui, il nous faut changer de civilisation.

Pourtant clanisme, royalisme, communisme, révolutions, on a essayé des choses dans le passé, mais nous avons appris depuis.

C’est le bon moment !

Car si l'on divise le PIB par le nombre d'habitant, nous n'aurons chacun pas un smic. Ce système fait que le gâteau est trop petit.

Car par le dévoiement du temps, il a marié deux paramètres qui devraient être distincts : travail et ressources. Si tu ne travailles pas, tu ne peux pas vivre. Concevable au moyen âge, ou dans les époques où l'église [ou autres organisations] aidaient, éduquaient et finalement prenait le relai pour défendre les plus faibles et fragiles de cette société. Aujourd'hui les états exsangues empruntent à des structures privées [entreprises, banques, familles, ...] qui donc les contraignent.

Car ce n’est pas 100 voire même 500 euros qui changeront radicalement votre vie. Vous êtes au fond bien plus ambitieux que ça. La vie dans les films publicitaires vous fait envie. C’est ainsi qu’ils vous vendent des produits. Mais collatéralement ils vous démontrent que des vies dans l’harmonie, l’esthétique, la joie, la légèreté … sont possibles ici et maintenant. Pas de méchants, pas de catastrophes catastrophiques, au rare pire simplement des risques calculés et acceptés d’un sourire.

D’abord, on vous achètera quelque chose avec cet argent, ce système ne donne rien. En échange on prendra plus de votre temps, il y aura plus de pénibilité, plus de pression, plus de responsabilité. Que des choses qui paradoxalement vous ôteront le plaisir de dépenser cet argent encore plus durement gagné. C’est logique, sinon les lois économiques feront que ça ne dure pas et mettront votre entreprise et tout le système encore plus en péril. Qui veut acheter une baguette de pain 15 euros ?

Par contre avez vous vraiment besoin de cet argent pour être fondamentalement heureux ?
Voyons cela.
Vous mangez trop. Et ça vous rend malade. Rappelez-vous que notre corps lui n’a pas évolué si vite. Il date de disons pour raccourcir au moins 10 000 générations. Et nos frigos ne regorgent de nourriture que depuis max 2 générations. Il est donc plus taillé pour la famine que pour la sur abondance.
Moralité, ici nous en sommes à OMAD, c’est à dire que nous ne mangeons plus que 1 fois par jour. C’est extrême mais tellement mieux. Notre système digestif, notre vitalité, tout en fait nous dit merci. Et que de temps gagné, et les économies, … Du coup en prime, fini les repas industriels dangereux, et vive les morceaux choisis. Et ensemble nous avons perdu en tout plus de 500 kg sur la balance. C’est mieux pour la planète.
Allez voir nos travaux de recherches sur la santé.
Et nous nous déplaçons beaucoup trop. D’abord pour aller au travail, à l’école. Alors que la majorité d’entre nous passe en moyenne 2 heures par jour dans les transports, pour aller regarder un ordinateur. Pas un super calculateur, non, un ordinateur de bureau, le même que nous avons à la maison. Et nous savons déjà à quel point nous sommes tous connectés via les réseaux sociaux. Que d’économie pour nos entreprises, si elles avaient ces frais en moins à financer, compris ceux du foncier alloués aux bureaux et surfaces de travail. Et les emplois avec petits outillages ou force main d’oeuvre ?
Deux simples exemples d’optimisation qui vous feraient disposer de plus de temps à consacrer à vos proches et loisirs, et d’augmenter sensiblement et sans trop de difficulté pour beaucoup votre pouvoir d’achat. Faites vos calculs personnels en limitant 1 ou 2 repas par jour [vous pouvez manger jusqu’à 28 fois par semaine !], et en négociant 1, 2, ou 3 jours de travail à votre domicile. Si besoin demandez-nous, nous pouvons vous aider pour tout cela aussi.

Nous avons devant nous de vrais enjeux. Pas ceux servant à alimenter ce système, mais ceux nécessaires à créer une belle humanité, sereine : les épidémies qui nous menacent, la raréfaction des ressources, la faim partout, Apophis, la qualité de l’air, la santé, … mais aussi la réduction du temps de travail désagréable, l’augmentation des ressources, la réduction des frustrations, les voyages dans l’espace, la recherche technologique, le mieux être animal, … [autre à nous suggérer en cliquant ici]

Cette civilisation étaient bien avant, mais trop petite dorénavant.
Ne comptez pas sur la redistribution des richesses. À l’extrême, si l’on regroupait tout et en donnait une part égale à chacun d’entre nous, elle ne nous laisserait même pas un smic. Sauf à laisser les migrants chez eux, pas de quoi vivre au mieux de nos capacités.

Passons à une civilisation 3.0 ambitieuse. La compétition était utile pour nous sortir des cavernes, maintenant que nous voulons tous des berlines allemandes et le titre de propriété de nos logements, que nous pourrions sinon tous avoir, elle va nous y renvoyer. Nous avons besoin pour avancer de bienveillance, de collaboration, d’intelligence et de courage.

Et arrêtons de taper sur nos hommes politiques. Ils sont perdus et ne font que d’essayer de répondre à nos ordres contradictoires.

Alors dites nous ici quelles sont vos doléances. Pas l’aumône de quelques Euros, mais les vrais, celles qui changeraient vraiment votre vie. Les utopies ne sont que des idées pas encore arrivées.

Alors, quelles sont vos doléances ?

 

*expression consacrée signifiant que nous tournons en cage comme des rats piégés


Pour nos statistiques, cliquez sur la carte, puis dites-nous quel est le point où vous avez scanné l'affichette.

Merci.

 
  • du travail pour tous (145) 2019-04-09 11:48:37

    ou le travail comme produit de première nécessité • Le travail n’est pas uniquement l’expression...

  • comment nous pourrions procéder (158) 2019-03-22 21:41:40

    D’abord, je me dois de vous demander pardon, car je ne souhaite pas vous blesser. Je ne veux...

  • pourquoi ça ne peut plus durer (333) 2019-03-22 21:40:52

    • Nous sommes depuis longtemps dans une situation inextricable. Trop longtemps, et les noeuds se...

  • nous avons déjà le pouvoir (634) 2019-03-22 19:36:19

    • Absolu. Observez comment, sans le savoir individuellement, nous faisons déjà les rois :...

  • Gilets Jaunes partout ailleurs (175) 2019-03-22 19:35:56

    • Nous savons de longue date que la France est exemplaire aux yeux de l’Histoire. Ça nous vient de...

  • nous sommes déjà au Paradis ! (170) 2019-03-22 19:35:36

    • Pourtant le Paradis c’est un lieu où coulent le miel et le lait. • Il n'y a pas de violence.Il...

  • les révolutions n’y ont rien fait (165) 2019-03-22 19:35:21

    • Et elles n’y feront rien comme ça. Il ne s’agit que d’agitations, trop souvent et inutilement...

  • les peuples contre leurs états (153) 2019-03-22 19:34:53

    • Un petit exercice de sémantique de bas niveau, sert pour présenter ce nouveau postulat.À cet...