ingénierie sociale : ce qui vous anime

• Il est dit que c'est l'argent qui mène le monde. Ce n'est qu'une apparence. Et dans notre culture sur fond de matérialisme libéral, l'on veut bien y croire.

• À hauteur d'homme, et de son quotidien, il n'en est rien. Il a fallu un peu de temps à notre experte chez Treebü pour nous convaincre, nous plutôt de formations Business School éminemment cartésienne.

• Dans les faits ce qui mène le monde c'est la psychologie. Parce que, boulanger, peintre, ministre, mère, religieux, crémière et pour nous tous, elle prévaut à chaque instant pour toutes nos prises de décisions.

• C'est la psychologie qui fait que lors de la crise de 1929, sur un événement économique majeur et commun, beaucoup se sont effondrés, d'autres ont durement survécu, alors que certains se sont enrichis.

• Hitler, nous savons tous qu'il voulait être peintre. C'est sa psychologie qui a donné accès à ses blessures de l'enfance, et a changé nos vies pour longtemps encore.

• Et c'est de sa psychologie que le très modeste et humble commerçant Mayer Amschel Rothschild a sorti sa résilience, pour lui permettre d'être l'inspirateur de la famille aujourd'hui la plus puissante au monde.   

• Rappelez vous en terminale, on nous parlait beaucoup en classe de philosophie, de Freud et de son compère Jung.

• L'un que vous connaissez mieux est resté très clinicien, concerné par les pathologies psychologiques.

• L'autre, plus discret, s'est penché lui sur une psychologie plus volontiers opérationnelle. De nombreuses écoles se sont inspirées de ses travaux, autour des fonctions cognitives et des modalités qui gèrent nos actions volontaires et normales.

• D'importantes avancées en la matière sont Soviétiques, et datent de la guerre froide. Période où il était vital pour eux, de mieux comprendre leurs adversaires et leurs possibles stratégies.

• La Socionique* en est la version ultime, elle nous a servi de base à la définition de notre propre méthodologie.

• Avec les avancées dans les neuro-sciences, elle nous explique nos comportements les plus intimes. Tant nos penchants personnels que, par la somme des individus concernés, nos actions collectives.

• Il n’est pas question de savoir quel type est le meilleur, voire le pire. Tous sont très différents, équivalents, complémentaires.

• Vous remarquerez, si ce n’est pas déjà fait, que nous ne percevons pas les mêmes genres d’informations, que pour nos prises de décisions nous ne les traitons pas de la même manière, et que nous ne ressentons pas les mêmes émotions face aux événements.

• L'important c’est de savoir à quel point vous vous connaissez, et comment vous vous êtes développé dans votre profil. Si vous savez vous aimer, c’est que vous aimez votre mode de fonctionnement. Et quand vous avez une bonne compréhension de celui de vos proches, vous savez comment faire évoluer votre relation sans à coups [partenaires, amours, collègues, enfants, patron, amis, ...].

• Il est évident qu'il y a là un lien étroit entre psychologie et politique. Celle des praticiens de la chose publique, autant que celle des peuples et des individus formant ces groupes. Une analyse plus fine des "gens", par leurs 32 profils de fonctionnements cognitifs, permettrait des mesures plus en nuance, plus efficientes, plus pertinentes. Alors que ici le système actuel ne fait que de nous considérer comme sous Napoléon, comme un seul homme.

• Ce sont ces principes qui ont permis à Cambridge Analytica de compiler les informations disponibles sur Facebook au profit de Trump.

• Alors, selon votre type, si vous ne vous sentez pas en accord avec les décisions et les pouvoirs en place, c’est normal. En minorité silencieuse, votre sensibilité, votre comportement font que vous serez toujours désavantagés par rapport à des concitoyens plus prompts à se rassembler et à parler fort. En votre nom dira t’on.

• Les influences sont sous le contrôle de ceux qui parlent vite et fort. Ce n'est pas 100% des Français. Une bonne part préfère la réflexion à la confrontation systématique.  Si l'on considère le climat social actuel, par exemple, il semble que les manifestants soient plus volontiers des profils expansifs, volubiles, souvent sur fond de convivialité. Alors que 50% de la population est d'un fonctionnement plus réservé, dans une réflexion intime, n'aimant pas se mettre devant.

• Et si cette part restée dans l'ombre pensait différemment ? Il est délicat de croire que tout le monde veut la même chose.

• Nous avons les statistiques sur la répartition des profils. Et nous savons comment analyser les actions de tel ou tel.**

• Cette approche est vertueuse. Elle devrait être, plutôt que les mathématiques que l'on oublie dès le Bac en poche [à moins d'être Pilote de ligne], à la base de l'enseignement : bien se connaître, bien comprendre l'autre, pour mieux se nourrir réciproquement. Les anglophones parlent de "Nature and Nurture".

• Il y aurait moins de mauvaises unions, moins de violence, plus de tolérance et de collaboration. Parce que moins de frustration et moins d'humiliation, les deux mamelles du mal être.

• Et puisse qu'il y a un type pour chacun, il y aurait également plus de logique à trouver son métier en fonction de ses appréciations et de ses talents personnels. Et non en fonction de l'argent qui va fausser tout les jugements.

• S’appuyer sur les fonctionnalités cognitives de Carl Jung, les procédures de gestion des informations et de ses émotions, tant pour les individus que pour les groupes, est une approche moderne pour faciliter le vivre ensemble. Idéalement, il aidera à gérer la collectivité avec intelligence et efficacité. Parce que respectant fondamentalement chacun.

• "Connaître les autres c'est atteindre la sagesse, se connaître soi même c'est atteindre l'illumination". Lao Tse

• Le mini questionnaire qui suit a pour but de nous donner les premières pistes nous menant à votre profil, celui de vos fonctions cognitives :
   - comment vous appréhendez le monde,
   - comment vous sélectionnez les informations [par vos sens ou par votre esprit],
   - et quel est votre processus décisionnel [après réflexion ou au feeling].

• Nous ne voulons comprendre que 50% de votre personnalité, les grands traits saillants. Nommer ce que vous êtes, pour mieux nous expliquer ce que vous voulez comme société, comment, quand, pourquoi.

• Profitez en pour le soumettre à votre entourage, pour vous aider à comprendre comment mieux fonctionner les uns avec les autres. Nous vous donnerons volontiers les astuces pour encore améliorer vos relations.

• Répondez le plus honnêtement possible, dites ce que vous ressentez profondément, comment vous agissez au quotidien.

 

*vous trouverez sur wikipedia beaucoup plus d'informations en Anglais, voire en Russe, patrie d'origine de Aušra Augustinavičiūtė, sociologue spécialisée dans la famille et les relations interpersonnelles
** merci à KTC


 
  • du travail pour tous (75) 2019-04-09 11:48:37

    ou le travail comme produit de première nécessité • Le travail n’est pas uniquement l’expression...

  • comment nous pourrions procéder (102) 2019-03-22 21:41:40

    D’abord, je me dois de vous demander pardon, car je ne souhaite pas vous blesser. Je ne veux...

  • pourquoi ça ne peut plus durer (273) 2019-03-22 21:40:52

    • Nous sommes depuis longtemps dans une situation inextricable. Trop longtemps, et les noeuds se...

  • nous avons déjà le pouvoir (521) 2019-03-22 19:36:19

    • Absolu. Observez comment, sans le savoir individuellement, nous faisons déjà les rois :...

  • Gilets Jaunes partout ailleurs (118) 2019-03-22 19:35:56

    • Nous savons de longue date que la France est exemplaire aux yeux de l’Histoire. Ça nous vient de...

  • nous sommes déjà au Paradis ! (115) 2019-03-22 19:35:36

    • Pourtant le Paradis c’est un lieu où coulent le miel et le lait. • Il n'y a pas de violence.Il...

  • les révolutions n’y ont rien fait (110) 2019-03-22 19:35:21

    • Et elles n’y feront rien comme ça. Il ne s’agit que d’agitations, trop souvent et inutilement...

  • les peuples contre leurs états (97) 2019-03-22 19:34:53

    • Un petit exercice de sémantique de bas niveau, sert pour présenter ce nouveau postulat.À cet...